Les matériaux les plus utilisés en impression 3D métallique

Après avoir partager avec vous une petite introduction du domaine de l’impression 3D, l’heure est arrivée pour vous présentez un des domaines de la fabrication additive les plus développés qui est l’impression 3D métallique. Au niveau de cet article on va lister les différents matériaux utilisés en impression 3D métallique. Il faut savoir que les matériaux métalliques sont largement utilisés, et développés au niveau des domaines de l’aérospatial, de l’aéronautique et du médical (surtout le dentaire) en utilisant principalement trois procédés:

  • Fusion laser de lit de poudre: Laser Powder Bed Fusion (LPBF)
  • Fusion faisceau d’électron: Electron Beam Melting (EBM)
  • Dépôt sous énergie concentrée: Directed Energy Deposition (DED)

Chacun de ses trois procédés a ces avantages, mais le plus utilisé est la fusion de lit de poudre métallique, vu sa précision comparé au deux autres.

Alliages d’aluminium

L’aluminium est un matériau avec un bon compromis entre poids et résistance mécanique. En plus d’être résistant à la corrosion, il est également soudable. Comparé aux aciers il est moins résistant à la haute température. Il est principalement utilisé dans les domaines où l’impact du poids est important comme l’aérospatial, l’aéronautique ou les voitures de course.

L’aluminium est rarement présent sous son état pur, mais plutôt sous forme d’alliages avec des métaux qui améliorent ses propriétés physiques et mécaniques, comme la silice et le magnésium. L’un des alliages les plus utilisés est le AlSi10Mg qui est proposé par plusieurs grands constructeurs de machine comme l’allemand EOS et l’américain 3DSystems.

L’acier inoxydable

L’acier inoxydable est très répandu, que se soit au niveau des applications normales qu’on rencontre quotidiennement, l’industries mécanique ou la médecine. Il a de bonnes propriétés mécanique, et permet d’avoir des surface esthétiquement attirantes. Parmi ses propriétés les plus appréciées on trouve: sa dureté, sa résistance à la traction, sa formabilité et enfin sa grande résistance au choc.

Alliages de Titane

Des domaines importants tel que la médecine et l’aérospatial se basent essentiellement sur les alliages de titane, cela est du à son excellent rapport résistance sur poids, sa grande résistance à la corrosion, et aussi sa biocompatibilité.

L’impression 3D a rendu plus facile la mise en œuvre des pièces en titane, et a permis de réduire les impuretés qu’on peut avoir avec d’autres procédés traditionnels. Par conséquent l’un des plus grands inconvénient c’est son prix très élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *